vendredi 15 novembre 2019

Commémoration du 11 novembre.


C’est dans une atmosphère recueillie que s’est déroulée la commémoration du 11 novembre.


Mais que commémore-t-on le 11 novembre ?

Le 11 novembre 1918 à 5 heures 45, est signé l’armistice entre la France et l’Allemagne. C'est dans le wagon-bureau du Maréchal Foch en forêt de Compiègne près de Rethondes que l’état-major français et la délégation allemande signent la suspension des hostilités. 

La première commémoration, dédiée aux soldats de la grande guerre est créée dès l'année suivante, celle-ci évolue au fil du temps pour devenir aujourd’hui une cérémonie s’adressant à tous les morts pour la France.

Depuis cette année sont associés à cet hommage les femmes et les hommes tombés en opérations extérieures (OPEX).

Cette journée célèbre également les victimes des guerres d’Indochine et d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie. 

Nous adressons nos remerciements à la FNACA et à l’UNC pour l’organisation de cet événement du  11 novembre.

Ce devoir de mémoire est nécessaire et nous concerne tous, afin que notre histoire nationale ne puisse être remise en cause, après la disparition des témoins directs, par des versions négationnistes et révisionnistes fondées sur le mensonge. 

Notre pays puise ses racines dans cette mémoire collective, une question reste : comment la transmettre intacte aux générations à venir ? Une partie de la réponse se trouve dans la participation des jeunes à la construction de ces journées du souvenir. Le témoignage des « passeurs de mémoire », témoins et écrivains de ces « moments » d’histoire est essentiel. Nous y travaillerons, avec le concours des associations d’anciens combattants afin de contribuer, ensemble, à la perpétuation de ce devoir de mémoire.


 « Les souvenirs sont nos forces. Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates comme on allume un flambeau » Victor Hugo.



                                                                                             Patrick Farcy


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire